01-07-2024 00:02 - Le ministre de l’Intérieur évoque une tentative avortée de déstabilisation et rassure les citoyens (Communiqué)

Le ministre de l’Intérieur évoque une tentative avortée de déstabilisation et rassure les citoyens (Communiqué)

AMI - Le ministre de l’Intérieur et de la Décentralisation, M. Mohamed Ahmed Ould Mohamed Lemine, a organisé, dimanche soir, dans les locaux du Ministère, un point de presse.

Il a évoqué une tentative avortée de déstabilisation qu’il a mis sur le compte des partisans de l’un des candidats à la présidentielle du 29 juin 2029, précisant que, grâce à l’état de veille mis en place par le ministère de l’Intérieur et les forces de sécurité, ces tentatives de trouble à l’ordre ont été déjouées.

Le ministre de l’Intérieur a rassuré les citoyens que l’Etat est en mesure de garantir leur sécurité ainsi que celles de leurs biens appelant les habitants à vaquer à leurs occupations comme en temps ordinaire. Voici le texte de ce communiqué :

« Afin de préserver le climat de calme et de tranquillité qui a caractérisé l’organisation des élections présidentielles, le Ministère de l’Intérieur et de la Décentralisation, dans le cadre de ses responsabilités sécuritaires étendue sur l’ensemble du territoire national pour que tous les citoyens et résidents puissent exercer leurs libertés, leurs activités et leurs mouvements, de jour comme de nuit, avait donné instruction aux autorités administratives et sécuritaires dans les différentes wilayas du pays de rester en état de veille pour contrer toutes velléités de trouble à l’ordre public, d’où qu’elles viennent.

Il rappelle à tous qu’il ne permettra, en aucun cas et à aucun prix, toute atteinte à la sécurité et à la tranquillité, et que tous les organes de sécurité disposent des instructions, des moyens et de la disponibilité nécessaires pour faire face avec fermeté à toute tentative d’atteinte à la sécurité et à la tranquillité publique sur l’ensemble du territoire national.

Dans le même ordre d’idées, ceux qui cherchent à diriger le pays devraient être plus soucieux que quiconque d’assurer la sécurité des citoyens et de leurs biens.

Certains mouvements racistes connus pour être hostiles à l’unité nationale ont été observés en train de surfer sur les vagues de l’élection présidentielle pour atteindre leurs objectifs ignobles.

Il a également été observé que des foules, des opportunistes et des adolescents trompés, affiliés à un candidat particulier, ont tenté, tout au long de la journée, dans certains quartiers de la capitale, de perturber l’atmosphère de tranquillité et de sécurité, par des émeutes telles que brûler des pneus, perturber la circulation, essayer d’intimider les paisibles citoyens et endommager leurs biens.

Grâce à un plan de sécurité rigoureux, les services de sécurité ont pu annihiler rapidement ces actes de sabotage condamnables et maîtriser entièrement la situation.

Enfin, le ministère de l’Intérieur et de la Décentralisation rassure les citoyens que la situation est normale et sous contrôle et qu’il n’y a pas lieu de s’inquiéter, et appelle les citoyens à poursuivre leur vie quotidienne et leurs activités librement et normalement.





Les articles, commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité


Commentaires : 5
Lus : 4199

Postez un commentaire

Charte des commentaires

A lire avant de commenter! Quelques dispositions pour rendre les débats passionnants sur Cridem :

Commentez pour enrichir : Le but des commentaires est d'instaurer des échanges enrichissants à partir des articles publiés sur Cridem.

Respectez vos interlocuteurs : Pour assurer des débats de qualité, un maître-mot: le respect des participants. Donnez à chacun le droit d'être en désaccord avec vous. Appuyez vos réponses sur des faits et des arguments, non sur des invectives.

Contenus illicites : Le contenu des commentaires ne doit pas contrevenir aux lois et réglementations en vigueur. Sont notamment illicites les propos racistes ou antisémites, diffamatoires ou injurieux, divulguant des informations relatives à la vie privée d'une personne, utilisant des oeuvres protégées par les droits d'auteur (textes, photos, vidéos...).

Cridem se réserve le droit de ne pas valider tout commentaire susceptible de contrevenir à la loi, ainsi que tout commentaire hors-sujet, promotionnel ou grossier. Merci pour votre participation à Cridem!

Les commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité.

Identification

Pour poster un commentaire il faut être membre .

Si vous avez déjà un accès membre .
Veuillez vous identifier sur la page d'accueil en haut à droite dans la partie IDENTIFICATION ou bien Cliquez ICI .

Vous n'êtes pas membre . Vous pouvez vous enregistrer gratuitement en Cliquant ICI .

En étant membre vous accèderez à TOUS les espaces de CRIDEM sans aucune restriction .

Commentaires (5)

  • patriote1978 (H) 02/07/2024 15:29 X

    Complot ,complot c’est un disque rouillé monsieur le ministre. Cette jeunesse n’est plus maniable. « Vous avez gagné  »  comme d’habitude mais il y’aura un moment vous ne pourrez plus retenir la vague . Crier ,prétexter un complot pour masquer les problèmes ne règle rien . Les racistes tout le monde sait où ils sont ,pas là où vous dites … Monsieur le ministre la haine ,le racisme,l’oppression c’est vous ,votre gouvernement et votre président. Ceux que vous accusez sont les vrais patriotes qui cherchent l’égalité,la justice pour tous …

  • Amilab (F) 02/07/2024 14:12 X

    Pour Biram et cie la contestation violente est un fonds de commerce. Pour le ministre de l'Intérieur, casser les contestataires est un fonds de commerce. C'est un cercle vicieux ...

  • radiakh (H) 01/07/2024 11:19 X

    Je gourverne par la force. C'est ce que le ministre nous dit et nous fait entendre avant le scrutin. Il faut se poser un jour la question jusqu'à quand? ce qui fait sauter , Oul taya a fait sauté sidioca, Abdel aziz etc et ne laissera pas gazouani

  • clean clean (H) 01/07/2024 06:40 X

    Cette élection ne passera pas. Des informaticiens volontaires ont envahis les réseaux sociaux publiant des vidéos montrant des preuves de fraudes informatiques massives en comparant ce qui est mis ligne par la CENI et les PV authentiques. Cette élection va être annulée. Le CC ne peut pas valider cette honte électorale. L’interpelle l’ambassade des États Unis qui a financé et formé la Ceni à contraindre l’état mauritanien à annuler cette élection qui a endigué la volonté populaire de changement

  • abatcha (H) 01/07/2024 05:54 X

    Si ces gens prennent les armes vous aurez rien à dire, tout ce qui arrivera, vous devez les endosser