07-02-2023 10:37 - Le nouvel avion présidentiel mauritanien réceptionné à Nouakchott

Le nouvel avion présidentiel mauritanien réceptionné à Nouakchott

Sahara Médias - Le gouvernement mauritanien a réceptionné ce lundi le nouvel avion présidentiel « type Boeing Bussiness Jet 737 », acquit en vertu d’un accord avec une société émiratie spécialisée dans le domaine de l’aviation, alors qu’on s’interroge sur qui sera chargé de sa gestion et le choix de son équipage technique.

La société émiratie a remis cet appareil à l’aéroport international de Nouakchott en présence des ministres de l’équipement et des transports et des finances en plus d’autres responsables mauritaniens.

La délégation mauritanienne a visité l’avion présidentiel et a été édifiée sur ses spécificités techniques et écouté les explications fournies par la société qui a acheté l’avion dans le cadre d’un accord avec le gouvernement mauritanien pour une enveloppe financière de 24,9 millions de dollars soit 900 millions MRU.

La date e l’exploitation effective de cet appareil n’a pas été révélée, alors que le président Ghazouani s’apprête à présider des conseils de ministres dans toutes les wilayas du pays lors des prochaines semaines.

Pendant ce temps différentes interrogations se sont posées à propos de la structure qui sera chargée de la gestion de l’avion présidentiel.

Certaines sources propres à Sahara Medias lui ont affirmé que la question a été examinée par le gouvernement et que différentes options se sont dégagées parmi lesquelles celle de confier cette mission à une équipe militaire spécialisé relevant de l’état-major de l’armée de l’air comme il est d’usage dans certains pays voisins.

L’autre choix pour lequel penche le président de la république, selon nos sources, est de choisir un équipage pour la gestion de l’appareil sur le plan technique et les services logistiques, issu de la MAI et laisser le côté sécuritaire à la garde présidentielle.

En attendant qu’une décision soit prise en ce sens, une source bien informée a confirmé à Sahara Medias que l’équipage qui a amené l’appareil à Nouakchott est issu de la MAI.

Sur les deux côtés de l’appareil qui porte l’emblème de l’état mauritanien est inscrit le nom de la république islamique de Mauritanie.

Certaines sources qui croient savoir que l’avion présidentiel portera le nom de Chinguetti, justifie le second choix pour la gestion de l’appareil par une volonté du gouvernement d’aider la MAI face aux difficultés financières consécutives à la pandémie du covid-19 et de l’expérience de la société MAI et ses équipages dans la gestion des vols aériens.

Cet avion obtenu grâce à une aide des Emirats arabes unis, équipé par les dernières générations des moyens de communication, avec une salle de réunion et une suite présidentielle privée.

Il a également une autonomie de vol de 8500 kilomètres sans escale et une capacité de 30 passagers en plus de l’équipage.

La Mauritanie a conclu l’accord avec la société « Sky One FZE » dont le siège se trouve aux EAU, après que l’opération d’achat ait été examinée et approuvée par la commission chargée du contrôle des marchés.





Les articles, commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité


Commentaires : 3
Lus : 2211

Postez un commentaire

Charte des commentaires

A lire avant de commenter! Quelques dispositions pour rendre les débats passionnants sur Cridem :

Commentez pour enrichir : Le but des commentaires est d'instaurer des échanges enrichissants à partir des articles publiés sur Cridem.

Respectez vos interlocuteurs : Pour assurer des débats de qualité, un maître-mot: le respect des participants. Donnez à chacun le droit d'être en désaccord avec vous. Appuyez vos réponses sur des faits et des arguments, non sur des invectives.

Contenus illicites : Le contenu des commentaires ne doit pas contrevenir aux lois et réglementations en vigueur. Sont notamment illicites les propos racistes ou antisémites, diffamatoires ou injurieux, divulguant des informations relatives à la vie privée d'une personne, utilisant des oeuvres protégées par les droits d'auteur (textes, photos, vidéos...).

Cridem se réserve le droit de ne pas valider tout commentaire susceptible de contrevenir à la loi, ainsi que tout commentaire hors-sujet, promotionnel ou grossier. Merci pour votre participation à Cridem!

Les commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité.

Identification

Pour poster un commentaire il faut être membre .

Si vous avez déjà un accès membre .
Veuillez vous identifier sur la page d'accueil en haut à droite dans la partie IDENTIFICATION ou bien Cliquez ICI .

Vous n'êtes pas membre . Vous pouvez vous enregistrer gratuitement en Cliquant ICI .

En étant membre vous accèderez à TOUS les espaces de CRIDEM sans aucune restriction .

Commentaires (3)

  • mystere1 (F) 08/02/2023 11:24 X

    Un avion qui cause de la polémique, au moment, où la majorité, du peuple crie à l'augmentation des prix de consommations, et la vie difficile chère, au moment, où, beaucoup de l'élite de la jeunesse, pleure son cas de chômage, dont certains, partent en émigrant, d'autres, se livrent, à des métiers, qui dégradent, leurs niveaux, car, ils sont richement diplômés, et d'autres aussi, malheureusement, surtout, issus de familles pauvres, s'adonnent, au vol, banditisme, etc...bref, tous les maux sont là, présents, dans ce pays, ainsi, c'est choquant, de voir, un dirigeant, s'exposer avec ce genre de moyen de transport aérien, le notre, est comme tant beaucoup de ses compères présidents, qui en ont fait pire, lui au moins, il ne veut nuire personne, mais voilà pourquoi, l'afrique n'avancera, pas, tant que nos dirigeants, ne devançent pas les priorités du peuple, et ensuite, ils pensent au leurs ! cet avion, qui a couté des fortunes, peut aider, nourir, et former en emplois, beaucoup de gens.

  • moukhabarat (F) 07/02/2023 12:05 X

    Deux questions mériteraient réponse: 1 - qu'avons-nous donné en contre-partie? Le refus du gazoduc algérien? 2 - Ces 9 milliards ou même 50% de ce montant n'auraient-t-ils pas été plus rentables dans l'agriculture

  • Terrier (H) 07/02/2023 11:50 X

    C’est tant mieux … pour libérer les appareils de la MAI pour son programme commercial ! Et ne pas se voir à chaque fois se voir un vol annulé au profit de la présidence et laisser les passagers d’un tel vol assis quelque part dans un aéroport pour des heures attendant qu’un autre appareil soit libre pour les prendre en charge ! Donc , c’est vraiment tant mieux et quelque soit le prix à payer pour l’achat de cet appareil….