28-03-2023 11:02 - Le commissaire européen de l’Économie visite la Tunisie face aux crises économique et migratoire

Le commissaire européen de l’Économie visite la Tunisie face aux crises économique et migratoire

RFI Afrique - En Tunisie, les pressions se multiplient pour que le pays arrive à un accord avec le Fond monétaire international.

L’Union européenne craint un effondrement de l’économie tunisienne en cas d’échec à contracter le prêt d’1,9 milliard dollars négocié avec le FMI, ce qui pourrait accroître significativement la tension migratoire en Europe. Le commissaire européen en charge de l’économie, Paolo Gentiloni a effectué une visite dans ce sens ce lundi à Tunis.

Le commissaire européen chargé de l’Économie Paolo Gentiloni a insisté lundi que « la Tunisie ne sera pas laissée seule », selon ses mots, notamment face à la gestion des flux migratoires. Il a ajouté la promesse d’une aide macro financière de l’Union européenne si la Tunisie parvient à finaliser un accord de prêt avec le FMI.

Depuis une semaine l’Union européenne, la France et l’Italie se mobilisent pour presser la Tunisie à avancer dans l’accord avec le bailleur, dont les négociations sont en suspens depuis la mi-décembre.

La France a promis le décaissement d’une enveloppe de 250 millions d’euros sous certaines conditions, l’Italie a proposé un versement européen de 900 millions d’euros sur trois tranches, dont 300 millions pour aider dans l’immédiat.

Ces aides sont conditionnées par la mise en place de réformes sur lesquelles s’est engagé le gouvernement tunisien pour redresser ses finances publiques : la fin progressive des subventions sur le carburant et la promulgation de la loi relative à la gouvernance des entreprises publiques.

Mais en Tunisie, si les officiels rencontrent les partenaires européens, le Président Kaïs Saïed reste silencieux sur l’accord avec le FMI.

Et le drame migratoire continue sur les côtes tunisiennes. Avec cinq naufrages en moins de deux jours de jeudi à samedi, les autorités ont repêché 10 corps dans la nuit de samedi à dimanche près de Mahdia à l’est du pays, tandis que 19 autres corps ont été récupérés par des bateaux de pêcheurs, portant à 29 le nombre de morts. 11 autre migrants ont pu être secourus.

Avec notre correspondante à Tunis, Lilia Blaise




Les articles, commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité


Source : RFI Afrique
Commentaires : 0
Lus : 979

Postez un commentaire

Charte des commentaires

A lire avant de commenter! Quelques dispositions pour rendre les débats passionnants sur Cridem :

Commentez pour enrichir : Le but des commentaires est d'instaurer des échanges enrichissants à partir des articles publiés sur Cridem.

Respectez vos interlocuteurs : Pour assurer des débats de qualité, un maître-mot: le respect des participants. Donnez à chacun le droit d'être en désaccord avec vous. Appuyez vos réponses sur des faits et des arguments, non sur des invectives.

Contenus illicites : Le contenu des commentaires ne doit pas contrevenir aux lois et réglementations en vigueur. Sont notamment illicites les propos racistes ou antisémites, diffamatoires ou injurieux, divulguant des informations relatives à la vie privée d'une personne, utilisant des oeuvres protégées par les droits d'auteur (textes, photos, vidéos...).

Cridem se réserve le droit de ne pas valider tout commentaire susceptible de contrevenir à la loi, ainsi que tout commentaire hors-sujet, promotionnel ou grossier. Merci pour votre participation à Cridem!

Les commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité.

Identification

Pour poster un commentaire il faut être membre .

Si vous avez déjà un accès membre .
Veuillez vous identifier sur la page d'accueil en haut à droite dans la partie IDENTIFICATION ou bien Cliquez ICI .

Vous n'êtes pas membre . Vous pouvez vous enregistrer gratuitement en Cliquant ICI .

En étant membre vous accèderez à TOUS les espaces de CRIDEM sans aucune restriction .

Commentaires (0)