20-02-2024 14:30 - RIM-UE- Accord de statut pour le Frontex : la polémique fait déjà rage!

RIM-UE- Accord de statut pour le Frontex : la polémique fait déjà rage!

La Dépêche - La Mauritanie et l’Ue avancent cahin-caha dans leur projet commun visant à établir un accord de statut pour le Frontex le long de nos frontières maritimes.

Même si la Guardia Civil espagnole donne déjà le ton de ce présence de la forteresse européenne sur nos frontières, force est de constater que la polémique enfle quant aux motivations et aux conséquences de ce nouveau partenariat par lequel l’Ue tente de se barricader contre les « Cayucos» en provenance d’Afrique de l’Ouest, Mauritanie et Sénégal notamment.

Cette rencontre intervient alors que les statistiques font état d’une recrudescence du phénomène migratoire vers l’Europe.

Mais il faut reconnaitre que les rédactions des recommandation du Parlement européen concernant des négociations relatives à un accord sur le statut entre l’Union européenne et la République islamique de Mauritanie en ce qui concerne les activités opérationnelles menées par l’Agence européenne de garde-frontières et de garde-côtes (Frontex) en République islamique de Mauritanie n’ont pas été tendres avec notre pays.

L’image qui se dégage des exposés des motifs donne l’impression que notre pays, qui accueille déjà 80.000 maliens à Mbéra et autant de nos frères ouest-africains, un asile de terreur. L’auteure du rapport (une néerlandaise, semble-t-il) traite notre pays de tous les maux de la planète. Une perception qui dénote un complexe de supériorité mal venu dans le cadre d’une coopération que les deux parties espèrent avantageuses.

En tout cas au niveau du ministère de l’intérieur, on veut donner les gages du sérieux de l’engagement de l’Etat mauritanien même si l’on peut considérer que ses responsables se trompent un peu quand ils prétendent que la Mauritanie n’est qu’une planche de transition pour les migrants.

La réalité est que de plus en plus de migrants restent bloqués dans notre pays et non plus d’autre choix de vivre parmi nous. Les négociations préliminaires sur l’agenda de coopération qui devrait être suivies de négociations plus ardues les 7 et 8 mars prochains rappellent que malgré les largesses financières de l’Europe cette lancinante question de cogérer avec elle le flux migratoire n’est que la partie visible d’un énorme iceberg.

Tout ce qui brille n’est pas forcément de l’or, renseigne le vieux diction. Le processus et la multiplicité des intervenants étatiques augurent d’une affaire encore plus complexe.

JD

Nous y reviendrons...





Les articles, commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité


Commentaires : 0
Lus : 1255

Postez un commentaire

Charte des commentaires

A lire avant de commenter! Quelques dispositions pour rendre les débats passionnants sur Cridem :

Commentez pour enrichir : Le but des commentaires est d'instaurer des échanges enrichissants à partir des articles publiés sur Cridem.

Respectez vos interlocuteurs : Pour assurer des débats de qualité, un maître-mot: le respect des participants. Donnez à chacun le droit d'être en désaccord avec vous. Appuyez vos réponses sur des faits et des arguments, non sur des invectives.

Contenus illicites : Le contenu des commentaires ne doit pas contrevenir aux lois et réglementations en vigueur. Sont notamment illicites les propos racistes ou antisémites, diffamatoires ou injurieux, divulguant des informations relatives à la vie privée d'une personne, utilisant des oeuvres protégées par les droits d'auteur (textes, photos, vidéos...).

Cridem se réserve le droit de ne pas valider tout commentaire susceptible de contrevenir à la loi, ainsi que tout commentaire hors-sujet, promotionnel ou grossier. Merci pour votre participation à Cridem!

Les commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité.

Identification

Pour poster un commentaire il faut être membre .

Si vous avez déjà un accès membre .
Veuillez vous identifier sur la page d'accueil en haut à droite dans la partie IDENTIFICATION ou bien Cliquez ICI .

Vous n'êtes pas membre . Vous pouvez vous enregistrer gratuitement en Cliquant ICI .

En étant membre vous accèderez à TOUS les espaces de CRIDEM sans aucune restriction .

Commentaires (0)